Déclarer un accident de la circulation au moyen de votre smartphone ou tablette ?C'est désormais possible grâce à l'application Crashform.

Les conducteurs ont désormais une alternative au constat d'accident sur papier. Grâce à l'application Crashform, ils peuvent désormais compléter une déclaration d’accident au moyen d’un smartphone ou d’une tablette*.

« La déclaration électronique immédiate d'un accident par le biais de Crashform constitue un gain de temps aussi bien pour les assurés que pour les assureurs », souligne Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances. L'utilisation de la nouvelle application permet en outre de réduire les risques d'erreurs ou d'informations incomplètes.

Avec l'application Crashform, disponible sur Google Play et App Store, vous pouvez compléter à l’avance vos données personnelles et d’assurance afin de les avoir sous la main au moment de l’accident. Les assureurs feront également figurer sur les cartes vertes (certificat d’assurance) un code QR que vous pourrez scanner pour encoder automatiquement vos données d’assurance sur les lieux même de l’accident. Il vous suffit ensuite de cocher en un rien de temps les circonstances de l'accident, d’indiquer les dégâts aux véhicules et d'ajouter des photos. Après signature sur l’écran du smartphone ou de la tablette, la déclaration d’accident arrive immédiatement dans votre boîte e-mail personnelle, dans celle de votre assureur et de votre intermédiaire, si son adresse e-mail a été renseignée.

Assuralia ne cache pas sa satisfaction quant à l'application et parle d'une nouvelle étape orientée vers le client à l'ère de la numérisation. Il revient désormais au consommateur de tester l'application. 1 compatriote sur 16 en aura effectivement besoin cette année, étant donné que, selon les derniers chiffres d'Assuralia, 6,35 % des conducteurs en Belgique provoquent un accident au cours d'une année (dans la catégorie tourisme et affaires). À noter que le constat d'accident sur papier reste parfaitement valable.

Les assureurs ont étudié quels types de collisions étaient les plus fréquents dans notre pays. Le top 5 se présente comme suit :

  1. Collision avec un véhicule en stationnement (28 %)
  2. Collision avant/arrière (26 %)
  3. Véhicule effectuant une manœuvre (23 %)
  4. Véhicule changeant de bande de circulation (6 %)
  5. Priorité de droite (5 %)

(*) iOS 9.0 ou supérieur, Android 4.4 ou supérieur