• Dans la presse

    Vendredi 13 décembre 2019

    Le professeur Pierre Devolder (UCLouvain) commente dans La Libre Belgique (p. 6) la réforme des pensions en France. Personnellement, il estime que le président Macron est allé trop vite alors que notre pays doit encore passer par là, s’étant borné à relever l’âge de la retraite. La comparaison lui semble difficile parce que la France connaît 40 systèmes de pension légale.

  • « Votre assureur est fier de Bob »

    « BOB. 100 % sobre », tel est le slogan de la campagne de fin d’année destinée à lutter contre la conduite sous l’influence de l’alcool. Pas question de boire de l’alcool pour qui doit encore prendre le volant. Assuralia soutient pleinement la campagne. Ses entreprises d’assurances membres contribueront à la diffusion du message par leurs propres canaux.

    Lire plus...

  • Les victimes belges d’attentats à l’étranger réclament un accompagnement

    Actuel dans le secteur de l'assurance

    Aristide Melissas s’était vraisemblablement imaginé son citytrip en famille à New York d’une toute autre manière. Ce voyage s’est transformé en cauchemar lorsqu’ils ont été victimes d’un attentat. Monsieur Melissas s’efforce malgré tout de donner un sens à cette expérience traumatisante. Il est à la base de l’invitation à une rencontre et un débat adressée par Koen Geens, vice-Premier ministre et ministre de la Justice, aux victimes belges d’attentats à l’étranger.

    Lire plus...

  • Toucher à la fiscalité de l’épargne-pension est une mauvaise idée

    Tout travailleur qui prend aujourd’hui sa retraite peut s’attendre à une pension légale moyenne de 1.175 euros brut par mois. Pour celui qui est habitué à percevoir un revenu « normal », c’est dur à admettre. En moyenne, cela ne représente même pas la moitié du dernier salaire net perçu. Pas étonnant donc que 2,5 millions de Belges se constituent une épargne-pension.

    Lire plus...

  • Élections 2019 Mémorandum politique du secteur de l'assurance

    Hans De Cuyper a présenté le 19 février le mémorandum politique d’Assuralia, passant en revue ce que l’assurance offre à la société et ce que le secteur attend des nouveaux élus : outre une stabilité fiscale et réglementaire et des adaptations pour tirer profit de la numérisation, les assureurs ont des demandes prioritaires en vue de développer les pensions complémentaires, de sauvegarder l’équilibre financier en assurance soins de santé et de réformer avec intelligence le droit de la responsabilité.

    Lire plus...

Info Secteur

Etudes et Chiffres

Emploi