« BOB. 100 % sobre », tel est le slogan de la campagne de fin d’année destinée à lutter contre la conduite sous l’influence de l’alcool. Pas question de boire de l’alcool pour qui doit encore prendre le volant. Assuralia soutient pleinement la campagne. Ses entreprises d’assurances membres contribueront à la diffusion du message par leurs propres canaux.

 

La campagne Bob vise un changement de mentalité. Un objectif ambitieux, mais les autorités, Assuralia et les Brasseurs Belges y croient dur comme fer. Nombreux sont en effet les conducteurs à avoir leur propre interprétation du concept Bob, qui ne les empêche pas de consommer quelques verres avant de prendre le volant. De tels conducteurs font fi des effets néfastes de l’alcool sur leur aptitude à la conduite et la sécurité routière ou bien présument de leurs capacités, au risque de lourdes conséquences pour leur casier judiciaire, leur vie de famille et leur carrière.

Une campagne de sécurité routière n’est efficace que si elle s’accompagne d’une mobilisation sur le terrain. Aussi la police donnera-t-elle le coup d’envoi de la campagne de fin d’année avec une série de contrôles intensives. Elle sera aussi attentive à la consommation de drogues et à l’utilisation du smartphone. Les conducteurs dont l'alcootest se révélera comme il se doit négatif pourront rentrer chez eux avec l’emblématique porte-clés Bob.

Concours

Le slogan « Bob. 100 % sobre » sera visible deux mois durant le long de toutes les routes principales, sur les bus de la STIB et de De Lijn, sur Facebook et Instagram. Durant les fêtes de fin d’année, la campagne sera redynamisée avec un spot radio et un clip vidéo. Après le Nouvel An, des actions de sensibilisation seront organisées aux entrées et sorties de grandes salles de concert, comme celle par exemple à Forest National.  Enfin, un concours Bob sur les réseaux sociaux figure également au programme. Les vainqueurs recevront un cadeau avec le message « Votre assureur est fier de Bob ».

L’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR), la Vlaamse Stichting Verkeerskunde (VSV) et Bruxelles Mobilité déploieront la campagne chacune dans leur Région, avec comme traditionnels partenaires les Brasseurs Belges et Assuralia. L’Union professionnelle des entreprises d'assurances parraine la campagne Bob depuis seize ans déjà.

Tous les outils de communication se trouvent sur la plateforme www.Bob.be.

Les accidents graves à l'origine de près d'un tiers de la charge des sinistres

En 2018, la police fédérale a comptabilisé 4.036 accidents avec tués ou blessés au cours desquels un conducteur était sous l’emprise de l’alcool, soit 11 accidents par jour. Cela signifie que dans 10,6 % de l’ensemble des accidents avec lésions corporelles, un conducteur avait trop bu. Parfois, il s’agit d’accidents graves occasionnant de nombreuses souffrances aux victimes et à leurs proches.

L’impact financier de ces accidents graves est également énorme. Assuralia a recensé en 2018 pas moins de 831 « sinistres graves » dont la charge s’élève à plus de 125.000 euros (782 en 2017). Au total, ces indemnités atteignent 341 millions d’euros, soit presque 30 % de la charge totale que représente l’ensemble des 340.618 accidents en RC assurance auto pour la catégorie Tourisme et affaires en 2018.

Il faut savoir qu’en cas d’ivresse au volant, l’assureur peut récupérer auprès du conducteur fautif les indemnités versées aux victimes. La charge des sinistres moyenne en cas d’accident avec blessés s'élève à 18.000 euros … qui viennent s’ajouter aux amendes et frais de justice.

Le 28 novembre 2019