Revoilà décembre, période au cours de laquelle de nombreux concitoyens se constituent une épargne-pension. Environ 1,5 million de Belges ont effectué des versements dans une épargne-pension auprès d’un assureur en 2018, rapporte Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances.

Environ 3 millions de Belges disposent d’une épargne-pension. À peu près la moitié d’entre eux ont opté pour un placement dans un fonds d’épargne pension, l’autre moitié pour une assurance épargne-pension, généralement à taux fixe (« branche 21 »). Cette formule offre la sécurité, tandis que le rendement d’un fonds présente davantage de fluctuations à travers les années. Grâce à des placements sûrs, les assureurs garantissent tant le capital investi qu’un taux d’intérêt de base, auxquels peut venir s’ajouter une participation bénéficiaire en fonction du produit des placements.  Le rendement moyen des assurances épargne-pension au cours des dix dernières années s’élevait fin 2018 à 3,4 %.

Pourquoi une épargne-pension auprès d’un assureur ? ABCassurance.be, le site Internet d’Assuralia dédié aux consommateurs, fournit un aperçu des avantages.

Profil de l’épargnant-pension

La plupart des épargnants-pension se situent dans la catégorie d’âge 45-65 ans. C’est assez logique. Il n’empêche qu’un cinquième des épargnants-pension sont âgés de moins de 35 ans. Cela vaut en effet la peine de commencer tôt une épargne-pension, si l'on peut se permettre de mettre un peu d’argent de côté. Autant d’hommes que de femmes se constituent une épargne-pension. Le versement moyen de l’ensemble de ces épargnants a grimpé en 2018 à un peu plus de 750 euros.

Avantage fiscal

Pour cette année (2019), les montants autorisés et les avantages fiscaux en matière d’épargne-pension sont les suivants :

  • L’épargnant qui effectue un versement maximum de 980 euros bénéficie l’année suivante, par le biais de l’impôt des personnes physiques, d’une réduction d’impôt correspondant à 30 % du montant versé (soit maximum 294 euros).
  • L’épargnant qui effectue un versement supérieur à 980 euros et de 1.260 euros au maximum reçoit sur ce montant une réduction d'impôt de 25 % (soit maximum 315 euros).

Les montants maximums pour 2020 seront annoncés fin décembre.

Le 2 décembre 2019